1/6

En janvier 2020, à l'invitation du festival de littérature jeunesse Lesestadt, en Autriche, je crée trois spectacles pour des enfants, des ados et des adultes, autour de Iba de gaunz oamen Leit, poèmes et récits de l'écrivaine viennoise Christine Nöstlinger qui donne la parole aux habitant·es des quartiers populaires de Vienne dans les années 1980. Ses poèmes sont un hommages à ces personnes qui s'en sortent comme ils peuvent. Il y a la pauvreté et tout ce qui va avec, une certaine violence, une cruauté dans le langage, mais ce sont des personnages touchants et attachants de par leur sincérité et leur capacité à la débrouille.

Aujourd'hui, je suis en création d'une version bilingue du spectacle pour permettre au public francophone la découverte de ce monde et de cette variante dialectale de l'allemand, tout à fait particulière.